ELLEN JOHNSON SIRLEAF

Search
Close this search box.

Les données sont essentielles pour l’équité et la justice en Afrique – L’ancienne présidente Ellen Johnson Sirleaf participe au 10ème lancement des enquêtes nationales d’Afrobarometer

Les données, dans le contexte du développement de l’Afrique, sont essentielles pour formuler des politiques sur la base d’éléments concrets », a souligné l’ancienne présidente Ellen Johnson Sirleaf lors de son discours sur l’obtention de la justice et de l’équité en Afrique lors de la réunion de planification d’Afrobarometer de cette année au Ghana.

Madame Sirleaf a toujours défendu une collecte et une diffusion opportunes de données précises en Afrique en tant que vecteur de réduction des inégalités et de développement de politiques inclusives.

Malgré les défis actuels qui entravent les efforts de collecte de données fiables dans certaines parties du continent, plusieurs gouvernements et organisations investissent dans le développement des infrastructures et des capacités nécessaires pour collecter et analyser les données.

Afrobarometer – un réseau de recherche par sondage panafricain et non partisan – a été l’un des pionniers de la collecte et de la diffusion de données en Afrique. En menant des enquêtes sur la démocratie, la gouvernance, l’économie et la société, Afrobarometer a soutenu des politiques de développement basées sur les données et a contribué à l’inclusion de la voix des citoyens dans l’élaboration des politiques et la prise de décision.

Membre du Conseil consultatif international d’Afrobarometer, Madame Sirleaf s’est jointe aux autres membres Margot Wallström – l’ex-ministre suédoise des Affaires étrangères – Peter Kellner, Riva Levinson, Frank Mwiti, ainsi qu’aux membres du conseil d’administration d’Afrobarometer lors du rassemblement de cinq jours à Ada, au Ghana, pour concevoir la 10ème série d’enquêtes couvrant jusqu’à 40 pays africains.

La réunion de planification impliquait une série de séances plénières et de groupes de travail pour discuter et concevoir des instruments et des méthodologies d’enquête, des mesures d’assurance de la qualité des données et des stratégies de diffusion des résultats.

Madame Sirleaf a souligné l’importance du travail d’Afrobarometer dans l’élaboration de politiques inclusives en Afrique :

« En recueillant des données auprès de diverses populations à travers le continent, votre travail aide à éclairer la prise de décision sur la base d’éléments concrets et contribue à l’élaboration de politiques et de programmes qui répondent aux besoins et aux aspirations des citoyens africains. »

La mission d’Afrobarometer d’inclure les voix africaines dans le développement de processus et de politiques de prise de décision inclusifs et démocratiques est alignée avec les efforts du Centre EJS pour promouvoir des données et des statistiques précises en tant qu’outil pour une plus grande équité dans la gouvernance publique.

Le Centre de données du Centre EJS a créé un précédent en Afrique en devenant la première destination pour les données sur le leadership des femmes dans la gouvernance publique. Couvrant initialement 15 pays d’Afrique de l’Ouest, le Centre de données s’étendra bientôt au reste du continent et fournira des informations statistiques sur la participation des femmes aux plus hauts niveaux de leadership dans les branches législative, exécutive et judiciaire du gouvernement.

Proposant une feuille de route pour faire de « la collecte et la diffusion de données au moment opportun une réalité en Afrique », Madame Sirleaf a appelé à un investissement accru dans l’infrastructure de données et le renforcement des capacités ; à mettre davantage l’accent sur la prise de décision basée sur des éléments concrets ; et au développement de campagnes de sensibilisation du public pour souligner l’importance des données dans le contexte du développement de l’Afrique.

« Bien que le continent soit confronté à des défis importants, des progrès sont réalisés dans de nombreux domaines… Le travail d’Afrobarometer a créé une plateforme permettant aux citoyens africains d’exprimer leurs opinions et leurs préoccupations – et de promouvoir ainsi une culture de transparence, de responsabilité et de citoyenneté active en Afrique. »

Be the first to know what we’re up to.

General Inquiry

Amujae Initiative

Media Inquiry

Office Of The Founder